dimanche, août 29, 2010

Août

Vent frais de nuit sur mon front
devant je vois ses pas
qui pourrait rythmer les miens

et des pensées qui virevoltent
les siennes, les miennes... peu importe

comme une danse de fin d'août

on recherche les débuts qui seraient enfouis
au fond quelque part
dans la chaleur, sous l'épiderme

mais rien à faire
tout ce vent nous envole

1 Comments:

Blogger Suzy Wong said...

Un amour naissant tué dans l'oeuf ?

4:21 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home